Home » A la une » A la rencontre de Julien Gazeau

A la rencontre de Julien Gazeau

Aujourd’hui, partons à la rencontre de Julien Gazeau, photographe-vidéaste professionnel depuis 2007. Si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:

 

A la rencontre de Julien Gazeau

Bonjour Julien, 

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?  

Donc Julien, 33 ans, j’habite à Nantes, je suis photographe professionnel depuis 2007. En dehors de la photo, j’aime beaucoup le basketball, les voyages, la musique et le cinéma.

Peux-tu nous raconter comment la photographie est entrée dans ta vie ?

J’ai fait des études de cinéma où j’ai alors eu mes premiers cours de photo. A cette époque je découvrais l’argentique avec un Lomo et le je crois que c’est à ce moment que j’ai attrapé le virus. J’ai poursuivi ma découverte de la photographie avec un reflex, puis me rendant compte que je préférais la photo à la vidéo, j’ai poursuivi mes études mais j’ai effectué deux stages avec des photographes. Dès la fin de mes études j’ai eu la chance de partir à Hawaii où j’ai suivi un photographe pendant plus d’un mois, c’était un très bonne expérience! A mon retour je me suis lancé aussitôt professionnellement.

Quels sont tes spécialités photographiques ?

Je n’ai pas à proprement parlé de spécialités et je ne pense pas en vouloir pour le moment, j’aime tellement shooter divers sujets, rencontrer des gens de milieux complètement différents, découvrir des métiers, être au cœur de grand événements, c’est très enrichissant!

Dans tout ton matériel photo, as-tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Je n’ai pas vraiment d’objet porte bonheur, tant que j’ai mon matériel avec moi ça va.

Imagines que tu dois partir 8 jours sur une île déserte, quel matériel photographique, qui t’est vital, amènerais tu ?

Simplement un reflex avec un 24mm et un 50mm!

Où puises-tu ton inspiration?

J’essaye de me rendre régulièrement à des expositions, je n’ai pas vraiment de maître mais j’aime beaucoup découvrir le travail de photographes français sur le territoire et sa dimension sociale. Récemment j’ai pu voir une exposition de Stéphane Lavoué avec des ambiances et portraits incroyables sur des pêcheurs bretons! Le travail de grands photographes comme Irving Penn m’impressionne également beaucoup notamment dans la mise en scène et la gestion du modèle ou même les ambiances cinématographiques de Grégory Crewdson. Je parcoure aussi beaucoup Instagram qui permets je trouve de faire beaucoup de découvertes.

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Dur dur… Dur car il y a des photos de j’adore parce qu’elles m’évoquent des moments forts et il y a d’autres photos que j’aime beaucoup car je les trouve tout simplement réussies. Je vais en garder une, c’est la photo d’un ami sur une dune face à la mer un soir d’automne. J’aime beaucoup cette photo de part son esthétique et car c’était une première d’une série où je réalise des ambiances à l’aide d’un drone sur lequel est placé un flash.

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Le même style de photo avec un basketteur en action.

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Partir pendant plusieurs mois avec un moyen-format pour parcourir les Etats-Unis et photographier à la fois les grands espaces mais aussi les villes américaines.

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Mon meilleur souvenir remonte à l’an dernier. J’ai eu la chance de couvrir un événement qui m’a fait traverser l’Atlantique à bord du Queen Mary 2, l’arrivée à New York au lever du soleil restera très longtemps dans ma mémoire parce que c’était à la fois magnifique et plein d’émotions. Pour le pire, un reportage pour RedBull où nous étions partis sur un jet ski dans une mer houleuse, sous la pluie et où j’ai fini par casser la gâchette de déclenchement de mon caisson étanche et donc impossible pour moi de prendre la moindre photo ce jour-là même si au final je n’avais rien raté.

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Stéphane Lavoué! J’en ai parlé plus haut, je vous invite à découvrir ses portraits et ces photos de voyage!

Un dernier mot?

Merci pour m’accorder cette interview et longue vie à la photo! 😉

Merci Julien

Encore une fois un grand merci à Julien pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire