Home » A la une » A la rencontre de Gwenaëlle Vallin

A la rencontre de Gwenaëlle Vallin

Aujourd’hui, partons à la rencontre de Gwenaëlle Vallin, jeune femme de 27 ans spécialisée dans le reportage photo, pour les professionnels comme pour les particuliers. Si vous voulez suivre son travail, vous pouvez la retrouver:

 

A la rencontre de Gwenaëlle Vallin

 

Bonjour Gwen,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ? 

Bonjour, je suis une jeune femme de 27 ans, originaire d’Angers et installée à Lille depuis 9 ans. C’est d’ailleurs pour la photo que j’ai atterri dans la région ; pour suivre le BTS photo de Roubaix (même pas peur !). J’ai poursuivi mes études photos par de l’infographie et du webdesign pour développer ma sensibilité artistique, puis je me suis lancée en tant qu’indépendante en 2014, en combinant ces 3 compétences complémentaires : la photographie, l’infographie et le webdesign. Je suis spécialisée dans le reportage photo, pour les professionnels comme pour les particuliers (mariages, portraits, évènements, spectacles, immobilier…). C’est à Lille que j’ai décidé de m’installer et de développer mon activité, pour plusieurs raisons : j’ai tout de suite aimé le dynamisme de cette ville et la gentillesse de ses habitants (ce n’est pas qu’une légende !), ayant fait mes études dans la région, c’est ici que j’ai développé mon « réseau », et puis j’y ai rencontré mon chéri, un vrai lillois pure souche !!

Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?

C’est une banale histoire de famille : je devais avoir une douzaine d’années quand mes parents ont eu un conflit avec le propriétaire de la maison qu’ils louaient, à propos du jardin qui était soi-disant mal entretenu. Mon papa m’a alors demandé de prendre l’appareil photo de la famille et de faire des photos du fameux jardin, pour prouver qu’il en prenait bien soin. Je pense que ça a été mon déclic ! J’ai passé un moment à me balader dans notre jardin (il faut dire qu’il était grand !) appareil photo en main, et je me suis éclatée ! Je pense que j’étais attirée par la photo avant ça, mais c’est là que je me suis dit que j’en ferai mon métier.

 

Peux-tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection?

Je me définis – comme beaucoup de photographes – comme une photographe de l’instant. Ce que j’aime ce sont les photos volées, les moments inattendus, et surtout pas les photos statiques et posées. J’ai également un vrai penchant pour les photos très lumineuses. Beaucoup de mariés qui m’ont contactée m’ont dit avoir été attirés par cette luminosité qu’ont mes photos, ce qui me fait extrêmement plaisir !

On dit que la photographie est un virus qui se transmet, où l’as tu attrapé? L’as tu transmis?

Oh oui il se transmet ! Mon père et mon grand-père étaient de grands amateurs de photo. C’est clairement d’eux que m’est venue cette passion. C’est d’ailleurs mon papa qui m’a appris les bases de la technique photo. Ces moments partagés sont de très bons souvenirs !

Mais ce qui est amusant, c’est que c’est à ma grande sœur que j’ai à mon tour transmis le virus. Elle est également photographe, sur Angers. Le fait d’exercer le même métier nous a énormément rapprochées !

Comment se compose ton sac photo?

Je suis dans le camp des CANON ! Dans mon sac, on retrouve mon boitier 5D mark II et mes fidèles compagnons le 24-70mm f/2.8 et le 70-200mm f/4. J’aime aussi travailler avec un 50mm f/1.8 pour les portraits, et avec un objectif macro pour les petits détails. Et je ne pars jamais en reportage photo sans ma ventoline (c’est sportif la photo !) et un paquet de mouchoirs (vis ma vie d’allergique à tout) !

Sors-tu toujours accompagné de ton appareil photo ?

Non et je l’ai souvent regretté… je me souviens d’une photo en particulier ! C’était il y a 3 ans et j’y pense encore… J’ai loupé une superbe photo avec mon amie Mimi. La lumière du lieu où nous étions ce soir là combinée à ses superbes yeux bleus aurait donné quelque chose de vraiment sympa !

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire? 

C’est une question très difficile ! J’ai envie de vous présenter cette photo, prise il y a 3 ans sur la plage d’Etretat, en vacances. Il s’agit d’une photo « personnelle » et pas du tout d’une prestation photo. J’aime la douceur et la chaleur des couleurs présentes sur cette photo, ainsi que la symétrie (imparfaite) du cadrage. Et ce que j’aime par-dessus tout, c’est le fait que je ne connaisse absolument pas la personne sur cette photo. Cet homme ignorait totalement que j’étais en train de le photographier. J’ai pris le temps de m’abaisser afin d’obtenir la profondeur qu’offre ce sol flou au premier plan, en croisant les doigts pour que l’homme ne se retourne pas !

Peux tu nous présenter ta photographie Coup de ‘coeur du moment’ et nous raconter son histoire ?

C’est assez « cucul », mais c’est une photo de mon neveu dont je suis folle ! Je faisais quelques photos de famille quand il est arrivé vers moi en tendant les bras pour attraper mon appareil. J’adore cette faible profondeur de champ qui le détache si bien de l’arrière plan et fait que ses mains sont floues, j’adore l’expression qu’il dégage, et j’aime par dessus tout le fait que cette photo était purement spontanée, rien n’était calculé. Un bel exemple de la photographie de l’instant !

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Sans hésiter, j’aimerais partir faire un reportage photo humanitaire en Afrique. Être au plus près des gens pour pouvoir réaliser une série de photos vraies et intenses. Ah, si j’étais plus indépendante et aventurière, je le ferai !

  

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Je pense que mon meilleur souvenir était en 2014, pour la première cérémonie laïque que j’ai photographiée. C’était le mariage de Chloé et Martial, un couple amoureux jusqu’au bout des ongles, que je ne connaissais pas avant notre premier rdv pour parler du mariage. J’ai ressenti une émotion tellement forte pendant cette cérémonie, que j’ai pleuré autant que les proches des mariés ! Heureusement, les photos n’étaient pas floues !

Mon pire souvenir est probablement arrivé pendant mon premier mariage oriental. J’ai vraiment adoré l’ambiance du mariage et les différences de culture par rapport aux mariages que j’ai l’habitude de photographier. Seulement je n’avais pas prévu de faire autant de photos ! Pendant la soirée, la mariée a changé de tenue à plusieurs reprises, et chaque nouvelle tenue lançait une nouvelle vague de photos de groupe avec toutes les invités. Je n’avais pas anticipé que je ferai un tel nombre de photos et j’ai eu très peur de manquer de place malgré mes nombreuses cartes mémoires ! Heureusement je m’en suis sortie, mais le lendemain j’ai couru acheter un nouveau stock de cartes mémoires !

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu? 

Puisque vous connaissez déjà ma sœur (Les photographies d’Adeline), je vous invite à découvrir le travail de Jessy HOCHART, un jeune photographe de portrait / ride / lifestyle / musique, dont le travail gagne à être connu !

Une question à laquelle tu aurais aimé répondre ?

Peut-être ce qui me différencie d’un autre photographe, ma valeur ajoutée? Le fait d’avoir complété ma formation de photographe par du graphisme m’a permis de développer ma sensibilité artistique et d’aborder la photographie avec une vision graphique, ce qui est un véritable plus pour la composition de mes images.

Merci Gwen

Encore une fois un grand merci à Gwenaëlle pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez la retrouver:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire