A la rencontre de Gregory Pol

Cette semaine direction Saint-Pierre-et-Miquelon, l’archipel français d’Amérique du Nord situé dans l’océan Atlantique nord, c’est sur ce petit bout de terre, à l’autre bout du monde, que je vous invite à découvrir Gregory Pol, Photographe passionné qui vous fera découvrir le monde sous-marin. Et c’est avec plaisir que Gregory  a accepté de se dévoilé un petit peu. Avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:[checklist]

A la rencontre de Gregory Pol

9Grégory-Pol_©François Rommens
Tous droits réservés à Gregory Pol

Bonjour Gregory,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Entrainé autour du monde par mes parents depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été attiré par l’aventure et la nature au sens large. C’est vers 4 ans et avant même de savoir nager que l’on m’a mis une lunette de plongée sur le nez et des palmes aux pieds. En regardant les émissions de J.Y COUSTEAU à la télévision et en feuilletant le magazine « Le monde de la mer », je me suis mis à rêver d’aventures subaquatiques. Fils de militaire et passionné par la mer, ma voie était naturellement tracée. Je suis entré dans la Marine Nationale où je suis devenu Navigateur et Plongeur.

De l’image sous marine au portrait ou à la photographie nature en général. Aujourd’hui je me suis diversifié et je m’intéresse à la photographie de voyage et animalière.

2BPP POL-Manta
Tous droits réservés à Gregory Pol
Peux-tu nous raconter comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Petit je voulais être photographe animalier et je collectionnais les fiches sur les animaux. Malheureusement avec un appareil non adapté et sans conseils, cela a vite avorté!

C’est des années plus tard, alors plongeur dans la Marine Nationale, que je me suis acheté un Nikonos V et que j’ai commencé l’image sous-marine. J’ai suivi les conseils avisés d’un collègue photographe, Erwan Amice, pour essayer de progresser. Depuis je n’ai jamais arrêté et de rencontre en rencontre ma démarche photographique a évolué. Mais ça ne fait que 4 années que j’ai commencé à montrer mes images.

6BBPPOL_je suis charlie Saint-pierre
Tous droits réservés à Gregory Pol

Quel est le thème photographique que tu affectionnes particulièrement ?

La photographie animalière en général (sous-marine ou pas) mais aussi le portrait humain.
 
La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?
Quand je fais de la photographie sous-marine, je souhaite montrer aux gens qui n’ont jamais mis la tête sous l’eau qu’il y a un autre monde tout proche, accessible et merveilleux. Cet autre monde est fantastique mais incroyablement fragile. Il est plus facile de protéger quelque chose que l’on voit, la photo me sert à montrer cela aux autres.
8POLg paysage
Tous droits réservés à Gregory Pol
Ton domaine photographique te fait découvrir des lieux qui nous sont inconnus pour la plus part d’entre nous, mais y a t’il un endroit que tu affectionnes particulièrement.

Je garderais d’excellent souvenirs de nombreux endroits et j’avoue que l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon m’aura fortement touché. Mais peut-être suis-je un peu chauvin ? J’aime la Bretagne. C’est peut-être parce qu’au final j’y reviens toujours et que je la connais bien…

Comment se compose ton sac photo ?

Aujourd’hui j’ai un Canon 7DMII accompagné de quelques objectifs:

  • Obj 10-20mm Sigma pour l’image sous marine.
  • Obj 17-40mm Canon pour les paysages
  • Obj 24-70mm canon pour les paysages
  • Obj Canon 50mm F2.8 pour les portraits et les photographies urbaines.
  • Obj Canon 100-400mm pour l’animalier dans des conditions difficiles (pas besoin d’inter changer  les objectifs).
  • Obj Canon 300mm F4 pour l’animalier.
5BPP POLg harfang2
Tous droits réservés à Gregory Pol

Qu’est ce qui est, selon toi, le plus compliqué dans la photographie sous marine….? Et le plus gratifiant?

Il faut déjà être à l’aise dans l’eau… Et il y a quelques difficultés techniques propres à la photographique sous marine qu’il faut surmonter. Mais ce qu’il est important de comprendre c’est que sous l’eau nous ne sommes pas dans notre milieu naturel. Nous respirons de l’air comprimé et notre autonomie est limitée en temps au fur et à mesure que la profondeur augmente. Il n’est alors pas possible de faire de longs affûts comme on pourrait le faire pour photographier un renard par exemple. Quand on descend c’est parfois pour quelques minutes et la notion de repérage et d’étude de l’écosystème prend alors tout son sens. Si je plonge 20mn à 60m et que je ne trouve pas le sujet recherché, la plongée voire le « voyage plongée » peut-être fichu…

Où trouves-tu ton inspiration?

Dans mon détendeur de plongée ? (rire) C’est probablement une des questions les plus difficiles pour moi. Je pense que si inspiration il y a, elle vient de la nature elle-même.

7BPP POLg pêche
Tous droits réservés à Gregory Pol
Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Là aussi c’est une question délicate car je m’essaye à plusieurs styles d’images et pas seulement sous-marines. Au risque d’être confiné dans un seul style je vais tout de même évoquer ma photographie « Majesté » qui immortalise ma rencontre avec une baleine à bosse. Avec Guillaume Mazille au cours d’un voyage aux iles australes de Polynésie française, nous avions loué les services d’un pêcheur pour suivre et observer les baleines à bosse.

Les conditions météo n’étaient pas des plus favorables mais le soir lorsque l’océan et le groupe de mégaptère se sont calmés, nous nous sommes immergés une heure avec ces baleines. Une femelle et son baleineau protégés par un gros mâle nous ont fait un sacré festival. Une des photographies effectuée ce jour là avait été perdue. J’ai retrouvé cette diapositive 9 ans plus tard dans une enveloppe… Primée au concours photo de « Peuples et Nature de La Gacilly » et du « Festival Photos de Linselles », nominée au « Concours international de photo nature de Namur, elle est aussi présente avec 99 autres dans le très beau livre « 20 ans de passion, les moments forts de 20 ans de festival nature de Namur » aux éditions Weirych. Je trouve que c’est une belle histoire pour cette baleine « perdue ».

1BPPpol-grégory-majesté
Tous droits réservés à Gregory Pol

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

Je finalise la maquette d’un second livre (plus animalier que le précèdent) et je vais commencer à chercher un éditeur. J’ai également plusieurs expositions programmées pour les 2 années à venir.

gregory pol
Tous droits réservés à Gregory Pol
Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

J’aimerais me poster sur la lune avec un méga zoom pour pouvoir photographier les beautés terriennes tout en restant loin de la fureur des hommes. (C’était le projet un peu dingue !).

Plus sérieusement avec un crédit illimité je partirai autour du monde à la rencontre de personnes ou de peuples qui seraient heureux de me faire partager les richesses de leur quotidien. D’autres l’ont fait avant moi, certains le font et il faut que cela perdure pour préserver notre humanité.

3BBP POL Barracuda
Tous droits réservés à Gregory Pol

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Un des meilleurs : une séance portrait avec ma fille.

Un des pires : avoir photographié en apnée des dizaines de globicéphales pour m’apercevoir que mon Nikonos V avait pris l’eau, qu’il est était fichu et ma pellicule avec…

4BPP POLg hydravion
Tous droits réservés à Gregory Pol
Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

C’est un très bon photographe que j’ai la chance de connaitre personnellement et qui excelle dans l’art du portrait « intimiste ».

Un dernier mots?

Merci de ton invitation Grégory, bravo pour tes images et ton site BonPlanPhoto.

Merci 

Encore une fois un grand merci à Grégory pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:

[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.