A la rencontre de Frédéric Guirado

Cette semaine partons à la rencontre de Frédéric Guirado, je vous ai présenté il y a quelques jour sa série réalisée à l’étang de Thau intitulée « L’étang en pause ». Et bien je vous propose d’en découvrir un peu plus sur frédéric puisqu’il s’est prise au jeu et a accepté de répondre à mes questions. Avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:[checklist]

  • [/checklist]

A la rencontre de Frédéric Guirado

Bonjour Frédéric,
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Allez c’est parti !!! Bonjour à tous pour commencer.

Frédéric GUIRADO alias Mougne Photographie, j’ai 34ans et je vis à MEZE une petite ville se situant sur les bords du bassin de Thau à 30km de Montpellier. Je suis une personne très attaché à mes racines et à notre culture locale. J’ai même était récupérer le surnom de mon grand père « Mougne » pour en faire mon pseudo photo. En dehors de la photo, j’occupe un poste de responsable administratif dans une entreprise du privé.

Portrait Frédéric GUIRADO
Tous droits réservés à F. Guirado

Racontes-nous comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Alors, je n’ai pas fait comme Obélix, je n’y suis pas tombé dedans quand j’étais petit. Il y a un peu plus de deux ans, j’ai travaillé avec un de mes meilleurs amis, photographe professionnel, sur des projets de montages vidéo. Lui s’occupait de la partie prise de vue et moi de la partie montage. J’aimais bien faire tous ces montages mais au final, je me suis rendu compte que ce n’était pas la vidéo qui me plaisait mais bien la photo. A partir de là, j’ai commencé à me documenter sur internet et depuis je ne peux plus m’en passer. Souvent je me dis que j’aurais aimé faire rentrer la photo plus tôt dans ma vie car aujourd’hui, elle me donne beaucoup de satisfaction sur un plan personnel.

Photo interview #2
Tous droits réservés à F. Guirado

Quel est le thème photographique que tu affectionnes particulièrement ?

Le problème, ou pas d’ailleurs, c’est que j’aime vraiment beaucoup de choses en photo. J’adore la photo de rue pour se côté un peu aventure, tu ne sais jamais ce que tu vas rencontrer comme scène à photographier. Tu dois être à l’affut, arriver à sentir une scène, être patient…

Je fais également un peu de portrait. J’ai mis pas mal de temps à en faire par peur de ne pas obtenir un résultat satisfaisant. Mais petit à petit, je me suis vraiment pris au jeu et aujourd’hui c’est vraiment une belle surprise pour moi. Je fais aussi des sorties urbaines à l’heure bleu sublimer par les éclairages des divers bâtiments.

Mais ce que j’aime par-dessus tout c’est la pose longue. Dès le début je me suis documenté sur cette technique. J’ai alors découvert les travaux d’Arnaud Bertrande, le Maître Jedi de la pose longue, et là j’ai compris que c’était ça que je voulais faire, tout du moins m’en inspirer tant son travail est incroyable. J’ai donc commencé à acheter un peu de matériel et je me suis lancé dans la série « L’étang en pause » où je n’utilise que la technique de la pose longue pour photographier barques, pontons et autres matériaux conchylicole. J’adore le rendu que l’on obtient sur l’eau, le temps semble alors s’arrêter l’espace d’un instant et un côté vraiment mystérieux se retranscrit à l’image.

Photo interview #9
Tous droits réservés à F. Guirado

On dit que la photographie est un virus qui se transmets, où l’as tu attrapé ? tu l’as transmis ?

En ce qui me concerne, c’est vraiment mon ami Lionel Bonnet, portraitiste et photographe de mariage, qui m’a donné le virus. Je passais le voir de temps en temps à son studio en sortant du boulot. A l’époque, nous n’étions distants que de 100m à pied entre son studio et le bureau ou je travaillais. Il m’expliquait les règles de tiers, ce qu’était le bokeh, me familiarisait avec le langage photographique… un vrai passionné ce Lionel.

Un soir en rentrant, je lui fais part de mon envie de faire quelques photos comme ça pour m’amuser et lui demande conseil pour l’achat d’un petit boitier pour débuter. Je n’ai pas eu le temps de terminer qu’il m’avait déjà sorti un boitier équipé d’un 18/200mm. L’aventure commencée !!! Je le remercie au passage car il est toujours là pour me conseiller et me faire partager ces connaissances.

Je n’ai pas encore transmis moi-même ce virus, peut-être un jour J.

Photo interview #4
Tous droits réservés à F. Guirado

Dans tout ton matériel photo, as tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Non pas d’objet porte bonheur particulier. Par contre, je ne sors quasiment jamais sans prendre un filtre ND8/ND400 et mon trépied. Trop peur de rater une composition ou je pourrais jouer avec la pose lente surtout en milieu urbain.

Photo interview #6
Tous droits réservés à F. Guirado

Selon toi quelles sont les qualités principales que doit avoir un photographe?

Je dirais qu’il faut toujours se montrer curieux, ne pas cesser de se documenter, continuer de regarder ce qui se passe sur les différents réseaux sociaux, rester créatif et ne pas tomber dans la facilité.

Photo interview #7
Tous droits réservés à F. Guirado

Où trouves-tu ton inspiration?

Je lis les magazines photo, je fais des recherches sur le net en regardant des vidéos ou en lisant des articles. Je passe aussi beaucoup de temps à regarder ce que propose les autres photographes, c’est très enrichissant de se demander dans quelle condition une prise a été faite, la focale utilisé, lumière naturelle ou non, quel post traitement… Flickr, 500px et autre Facebook sont de très bon support par exemple.

Photo interview #1
Tous droits réservés à F. Guirado

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Quand je me suis mis à faire du portrait, j’ai tout d’abord sondé des personnes de mon entourage. Après les shootings de ma sœur et d’un couple d’ami, j’ai eu envie de faire un/une enfant. Une amie m’a donc donné l’opportunité de faire une séance avec sa petite fille qui est tout simplement magnifique. Pour commencer, j’ai d’abord joué avec elle histoire de se connaître un peu mieux et de se libérer tous les deux. Après quelques prises, nous avons repris les jeux quand soudain, elle se met à tourner autour de moi. Je place mon appareil à hauteur de son visage et je déclenche en rafale espérant en avoir une dans le lot. Quel bonheur lorsque je découvre que sur les 12 ou 15 déclanchements, j’ai « LA » photo du shooting !!! Une prise naturelle, son regard pile dans l’objectif, elle respirait le bonheur. C’est à ce jour ma photo préférée sans aucune hésitation.

Photo interview Ma photo préféree
Tous droits réservés à F. Guirado

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Etoffer ma série photos « L’étang en pause ». Je n’ai pas encore exploité tous les recoins de l’étang de Thau et je souhaite vraiment ne faire que de la qualité pour les prochaines de la série. Maintenant que je maitrise mieux les facteurs temps de pose/conditions de prises de vues, il faut que je trouve de bons sujets pour la développer. Pourquoi pas en faire un livre dans quelques années, ça pourrait être sympa J.

Photo interview #5
Tous droits réservés à F. Guirado

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Je rêve de faire une série sur les plus belles capitales du monde et de rapporter 12/15 photos par capitale. Paris, Londres, Madrid, New York… c’est beau de rêver J.

Photo interview #8
Tous droits réservés à F. Guirado

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Mon meilleur moment c’est sans nul doute la séance avec cette petite fille que je te parlais plus haut. C’était un moment incroyable dans le sens ou en très peu de temps, beaucoup de complicité c’est créée entre nous ce jour-là. Elle me sautait dans les bras, me tenait la main… un moment vraiment très fort.

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

La personne à laquelle je pense, je l’ai rencontré sur le réseau Flickr. J’apprécie beaucoup sa façon de photographier les scènes de tous les jours, elle arrive à voir des choses que je suis incapable de shooter. Ca me montre à quel point j’ai encore beaucoup à faire et que je dois davantage aiguiser mon regard pour encore améliorer mes compositions et découvrir de nouvelles choses à photographier. Cette personne s’appelle Anita Waters, elle vie en Australie. Rassures toi, elle parle un peu le Français.

Photo interview #3
Tous droits réservés à F. Guirado

Pour terminer, un petit J’aime / J’aime pas. 

 Alors, j’aime :

  • Les soirées vins/fromages
  • Cuisiner une bonne paëlla au feu de bois
  • Les personnes généreuses, simples et sincères (j’en demande peut être un peu beaucoup je sais)
  • Mon Nikon D610
  • Le temps gris pour faire de la pose longue sur l’étang

Mais je n’aime pas :

  • Les petits pois
  • L’état actuel de notre société
  • La violence gratuite
  • Quand je ne comprends rien de rien sur Photoshop
  • Les ciels sans nuages pour la pose longue

 

Merci Fréderic

Encore une fois un grand merci à lui pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

  • [/checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “A la rencontre de Frédéric Guirado


  • Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /homepages/15/d520935137/htdocs/bonplanphotov2/wp-includes/wp-db.php on line 3283
    29/07/2015 à 11 h 34 min
    Permalink

    Merci Grégory pour cette nouvelle parution, je suis très flatté vraiment :).

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.