A la rencontre de Baptiste Dulac

Aujourd’hui, partons à la rencontre de Baptiste Dulac, photographe de l’émotion et de la lumière comme il aime se définir. Baptiste a accepté de se prêter au jeu de mes questions et je vous propose donc d’en découvrir un peu plus sur ce photographe passionné. Vous pouvez également retrouver son travail sur :

Bonjour Baptiste,
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?
Je me définirai avant tout comme un photographe de l’émotion et de la lumière. La lumière pour mettre en valeur l’émotion. C’est ce qui me passionne. Le lien humain, les émotions, l’authenticité, la spontanéité, c’est tout ça que je veux raconter mais sans oublier l’importance de l’esthétique : une jolie lumière, un cadrage réfléchi, la mise en valeur de mes sujets.
En dehors de la photo, je suis avant tout un papa fou de ses enfants, Matilda 7 ans et Billy 8 mois. Avec ma femme Maud, ils remplissent notre vie d’une façon incroyable et magique. A coté de ça je suis un grand passionné de Vélo, VTT principalement mais aussi vélo de route. Aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours fait du vélo 🙂 Sinon je pense être quelqu’un de plutôt simple, j’aime passer du temps avec ma famille et mes amis, un bon apéro entre potes, cuisiner pour le plaisir, rigoler et profiter de ceux que j’aime.

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac
Tous droits réservés Baptiste Dulac
Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?
J’ai commencé la photo en 2007, d’abord pour garder des souvenirs de mes voyages. Puis en 2013 j’ai eu ma fille et j’ai eu envie de m’intéresser au portrait. En 2014 je quitte mon poste d’ingénieur dans l’aéronautique pour me lancer à fond dans cette aventure ! C’était un peu fou parce qu’à ce moment là je n’avais jamais photographié un mariage ni une famille. Mais ça a été une révélation et les choses ont démarré assez vite ! Depuis je ne me suis pas arrêté et j’aime toujours autant rencontrer les gens, apprendre à les connaitre et savoir les raconter à travers mes images.

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac
Tous droits réservés Baptiste Dulac
Quelles sont tes spécialités photographiques ? 
L’humain tout simplement. Si on doit rentrer un peu plus dans le détail : le tout en lumière naturel au maximum, dans un environnement naturel (chez les gens, dans la nature par exemple). Je shoote uniquement  avec 2 focales fixe, un 35mm et un 50mm. J’aime la simplicité, que les choses restent évidentes, sans détours. Je fuis les techniques trop compliquées et les setup à s’arracher les cheveux mais pour autant j’aime avoir un matériel de qualité, savoir comment il fonctionne : mais tout ça a un seul et unique objectif, que je sois réactif face à ce qu’il se passe devant moi. Quand je vois un moment qui marche bien, une émotion forte, je veux pouvoir la capturer sans perdre une seule seconde. C’est ce coté instinctif qui me plait beaucoup dans la photo reportage.

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac

En plus d’être photographe, tu es également l’auteur du livre  « Les secrets de la photo lifestyle » aux Editions Eyrolles, peux tu nous expliquer comment en es-tu arrivé là ?
C’est une longue histoire ! Mais je vais essayé de la faire courte ! Quand je suis devenu photographe, j’ai rapidement eu l’envie de transmettre. J’ai moi même énormément appris au travers de workshop quand je me suis lancé et je suis aussi l’ainé d’une famille de 4 garçons, j’ai toujours aimé expliquer les choses. Et sans parler que dans ma famille la moitié des personnes sont instit’ ! 😀 Bref, c’est dans mes veines ! Du coup, avec Jérémy Guillaume, on a créé des workshop et une plateforme de formation qui s’appelait Explore & Sens sur laquelle ont publié toutes les semaines des articles pour transmettre ce que l’on avait appris. Ca a duré 3 ans et ça a très bien marché, c’est ce qui a permis à la maison d’édition Eyrolles de me connaitre et de me contacter. Aujourd’hui l’aventure Explore & Sens est terminée mais je continue à donner des formations en ligne et en présentiel.

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac
Dans tout ton matériel photo, as tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?
Absolument pas ! 😀 Mais un truc un peu original quand même : une enceinte bluetooth pour pouvoir passé de la musique pendant ma séance et aider les couples et/ou les familles à se détendre face à l’objectif 🙂
Tous droits réservés Baptiste Dulac
Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes?
Il l’a beaucoup été à mes débuts. J’avais besoin de repères, de références, d’exemples. Si je dois en citer quelques uns : Michel Yuryev avec qui j’ai fait un workshop au tout début et qui m’a énormément transmis. A mes yeux c’est un maitre de la lumière, un style à part, intemporel, un noir et blanc incroyable. Michael Ferire a aussi eu une grosse influence sur moi. Il nage à contre-courant de tout, il a son univers bien à lui, sa façon de voir les choses, et ça m’a énormément inspiré ! Sam Hurd, un photographe américain très geek qui a un imaginaire sans fin ! Je vais citer aussi Gabe Mcclintock qui créé des images chef d’oeuvre : maitrise de la composition, de la lumière, de la posture de ses couples, j’adore ! Très inspirant ! Enfin je termine avec People True Love Tellers, mon âme soeur photographique. J’ai l’impression de les comprendre, de savoir pourquoi ils font ces photos. C’est assez troublant ! J’adore, c’est de l’émotion à l’état pur, je suis fan !
Aujourd’hui j’essaye surtout de me laisser porter par mon intuition. L’inspiration des autres c’est génial quand tu commences. Après ça peut finir par être enfermant. Alors maintenant j’essaye de garder l’esprit ouvert, de sortir de mes propres habitudes, de faire des choses qui me sortent de ma zone de confort ! C’est ce qui me plait et qui me permet d’exercer encore et toujours mon regard 🙂

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac

 

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?
J’ai pas besoin de réfléchir longtemps, ça serait cette image! L’histoire est à la fois belle et triste. C’est le grand père de la mariée. Ils venaient de Belgique pour se marier dans le sud de la France. Elle voulait absolument que son grand père soit là le jour de son mariage. C’est un peu son 2ème Papa. Mais quelques jours avant le mariage, les médecins lui ont découvert un cancer bien avancé. Les mariés ont fait des pieds et des mains et finalement il a pu venir au mariage. Il était très fatigué mais il assiste quand même à la cérémonie. A la fin de celle-ci, la mariée est allé vers lui et j’ai obtenu cette photo. Quelques mois plus tard il est parti et ça reste à ce jour la plus belle photo que j’ai prise. Elle laisse une trace des personnes qui comptent vraiment, de l’amour qu’il y avait entre eux. Encore aujourd’hui j’ai des frissons à raconter cette histoire et presque une gêne de la partager. Pourtant ça date de 2016. Pendant plus d’un an et demi je n’ai pas utilisé cette photo pour respecter leur pudeur. Et un jour la mariée est venue me voir et m’a dit « tu peux utiliser cette photo, elle est tellement belle, il faut que tu puisses la montrer ».
Tous droits réservés Baptiste Dulac
Tous droits réservés Baptiste Dulac

 

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?
C’est marrant on me pose souvent cette question. Je n’ai pas de projet photographique à proprement parlé. Mes projets c’est les mariés, les couples et les familles qui me font confiance pour raconter leur histoire. Récemment j’ai également eu un très beau projet avec l’office de tourisme de Aix les Bains : le but était de créer des images authentiques et naturelles sur le lien entre les gens dans leur région, afin de mettre en avant l’importance des relations humaine sur leur territoire. C’était un projet très dense et riche qui m’a beaucoup passionné !

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac
Tous droits réservés Baptiste Dulac
Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?
J’ai du mal à ne choisir qu’un seul souvenir. Tous les ans j’ai des très belles histoires à photographier, des personnes qui me touchent particulièrement, des rencontres qui me parlent profondément. J’ai parfois l’impression d’être sur une autre planète, de planer aux milieux de ces beaux endroits, de ces émotions fortes. Allez, je vais en choisir un très récent : cette année tous mes mariages ont été reportés en 2021, COVID oblige… Et mon frère avait prévu de se marier cette année également, je n’étais pas son photographe. Ils avaient choisi un super photographe (People True Love Tellers !) mais forcement ils ne pouvaient pas venir d’Espagne. Leur « gros » mariage est reporté à l’année prochaine mais ils ont quand même tenu à faire un mariage en petit comité cette année. Et comme ils n’avaient pas de photographe, je me suis proposé. Ca a été très fort au niveau émotionnel de photographier ma famille, mes proches, de mettre à leur service tout ce que j’ai appris depuis des années. Encore plus quand c’est le seul mariage que j’ai shooté de l’année. Bref, j’en garde un superbe souvenir !
Pour ce qui est du plus mauvais souvenir, rien de fou ne me vient à l’esprit ! Peut être ma 1ère année, un mariage avec un couple qui me parlait moins, l’impression de pas être à ma place, de ne pas réussir à raconter ce dont j’ai envie. Et une séance photo de groupe vraiment galère ! C’est ce jour-là que j’ai compris l’importance de bien cibler sa clientèle ! On peut être un excellent photographe, si on est pas inspiré, on sortira rien de bon ! C’est vraiment important de savoir ce que l’on veut photographier et de savoir le communiquer pour attirer les bonnes personnes !

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac
Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu? 
Question difficile ! Allez je me lance avec Amandine Marque, une photographe française que j’aime beaucoup, avec un univers très fort et très marqué, de la douceur, de l’amour, de l’émotion, une esthétique magnifique, bref, j’adore !

 

Tous droits réservés Baptiste Dulac
Tous droits réservés Baptiste Dulac
Un dernier mot?
Simplement un grand merci de m’avoir accordé cet interview, et aussi un grand merci pour ta patience ! 🙂
Merci Baptiste

 

J’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail. Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.