Home » A la une » A la rencontre d’Aurore Degaigne

A la rencontre d’Aurore Degaigne

Cette semaine, c’est Aurore Degaigne, photographe lilloise qui aime mettre en boite les émotions de la vie,  qui accepté de répondre à mes questions. Je vous propose donc d’aller à sa rencontre, évidement si vous voulez suivre son travail, vous pouvez la retrouver:

Interview d’Aurore Degaigne

Bonjour Aurore,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Je suis Aurore, 28 ans, photographe professionnelle depuis bientôt 5 ans, et je vis près de Lille dans le Nord de la France. En dehors de la photo, mes deux autres passions sont les voyages et la musique (je joue du djembé, j’aimerais me remettre à la batterie et au chant). Et ce qui est génial, c’est que je peux de temps en temps concilier photo et voyages !
J’aime aussi beaucoup travailler de mes dix doigts, quand j’ai le temps (ce qui est assez rare) : je fais un peu de couture, et j’aime bien fabriquer moi-même des accessoires pour mes séances photos (dernièrement un tipi et quelques attrape-rêves). Pour 2016, je projette de customiser moi-même mes packaging mariages avec de la peinture et des pochoirs.

photographe-mariage-lille-reportage-photo-original-moderne-vivant-nord (8)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Peux-tu nous raconter comment la photographie est entrée dans ta vie ?

C’est tout bête. Après ma licence de lettres, je voulais entrer dans une école de Beaux-Arts pour y faire de la peinture. Mon conjoint m’a lancé l’idée de la photo, simplement en me disant « pourquoi tu ne t’achèterais pas un appareil photo pour pouvoir aussi présenter des photos pour le concours d’entrée des Beaux-Arts ? ». Ni une, ni deux, j’ai saisi l’idée au vol et je me suis acheté mon premier réflex. Bien sûr, je réalisais déjà des photographies avec un compact numérique, mais pour moi ça n’avait rien à voir. J’ai réellement découvert la photographie avec mon premier réflex. J’ai appris à faire des photos en tout manuel (la meilleure école), et tout est parti de là, j’ai découvert un univers qui m’a bien plus passionnée que tout le reste autour (j’ai toujours eu tendance à faire des tas de choses différentes, je suis une touche-à-tout).
J’ai réussi à entrer aux beaux-arts, et j’ai alors pu m’initier à la photographie argentique, un domaine qui m’a également beaucoup intéressée. Je suis malgré tout restée sur la photographie numérique pour des raisons pratiques.

photographe-boudoir-lille-idee-cadeau-mariage-se-sentir-belle-bien-dans-sa-peau (1)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Peux-tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

Mes domaines de prédilection en photo sont la photographie de mariage (j’adoooore photographier les amoureux), mais aussi les familles (j’aime capturer les rires, les mouvements, les enfants qui s’émerveillent d’à peu près tout, et qui sont toujours très joyeux), et enfin le boudoir (des photos beaucoup plus posées que le reste de mon travail, mais pouvoir photographier une femme et lui montrer à quel point elle est belle est toujours très émouvant et émotionnellement fort).

photographe-famille-nord-seance-photo-enfant-lille-naturelle-joyeuse-vivante (1)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?

Je ne sais pas si je considère la photographie comme un moyen d’expression, je n’ai jamais eu envie de me proclamer « artiste ». Simplement, j’aime faire des photos naturelles et vivantes, je veux faire passer de la vie dans mes photos, un petit bout de la vie des gens, pour qu’ils puissent s’en souvenir pour toujours. Parce que ce sont des moments qui ne reviendront peut-être jamais, et qui méritent qu’on s’en souvienne (la mémoire est très sélective).

photographe-mariage-lille-reportage-photo-original-moderne-vivant-nord (6)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Imagines que tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais tu ?

Mon réflex et mon 50mm (mon objectif fétiche, celui sans lequel je ne me déplace jamais, et que j’utilise à chaque séance). Mais pour des raisons pratiques, quand je pars en vacances, je n’emporte pas mon réflex, je prends plutôt mon compact expert (que je peux débrayer en manuel, parce que les petits compacts qui font tout en automatique ont la manie de me faire tourner en bourrique ! ).

photographe-famille-nord-seance-photo-enfant-lille-naturelle-joyeuse-vivante (3)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire ?

Outch, question très très difficile !! Je change d’avis chaque mois ou presque… À chaque fois que je réalise de nouvelles photos, je vois (et heureusement) que je me suis améliorée, et que les photos sont meilleures que sur la séance précédente. Bon bien sûr ça n’arrive pas à chaque fois, mais je suis ravie de voir quand j’ai fait un pas en avant… Alors si je devais en choisir une récente, on va dire que ce serait celle-ci…

photographe-mariage-lille-reportage-photo-original-moderne-vivant-nord (4)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Parce que ça a été un moment très chouette avec ces mariés, et c’est sur cette séance que j’ai vraiment réalisé que je m’étais bien améliorée en photo de nuit. Elle ne correspond pas spécialement à ma ligne de travail habituelle puisqu’elle est plutôt « posée » (mais de nuit c’est plutôt compliqué de faire de la photo en mouvement) et est en noir-et-blanc alors que je travaille énormément sur la couleur, mais je l’aime beaucoup. C’est une de mes préférées de la saison dernière.
En plus, le mariage en question m’a permis de retrouver une copine d’école d’il y a 10 ans (début des études) : la mariée elle-même. Je ne sais pas si cela a joué sur ma façon de travailler (je pense que mon travail est plutôt constant et je donne autant de coeur à l’ouvrage pour chacun de mes mariages), mais en tout cas j’étais très touchée tout au long de cette journée, j’étais beaucoup plus émotive que lors des autres mariages (mais je pense que c’est aussi parce que la mariée était très émue, et que cela avait un impact sur moi, je suis plutôt empathique, souvent émue rien qu’en voyant des gens pleurer… les films d’amour ça fonctionne très bien avec moi ! ).
Et enfin, c’est aussi parce que cette photo a été réalisée à Budapest. C’était la première fois (et pas la dernière j’espère) que des mariés m’emmenaient aussi loin pour leurs photos de couple d’après mariage, et j’en ai été ravie. Cela a boosté ma créativité. Photographier de nouveaux décors, de nouveaux paysages, m’ont permis de faire des choses que je n’avais pas forcément l’habitude de faire…

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Je ne réfléchis pas photo par photo, je fonctionne plutôt par séries de photos. Disons que la prochaine séance / série de photos qui me tiendrait à coeur, ce serait de photographier sur les toits. J’aime avoir de beaux points de vue, allier la photographie de gens avec la photographie de paysages (je suis nulle en photo de paysage, ajoutez une, deux, trois personnes, c’est complètement différent pour moi !! ). Une séance sur les toits me permettrait vraiment de sortir de mon ordinaire et je trouve ce genre de photos plutôt magiques…

photographe-boudoir-lille-idee-cadeau-mariage-se-sentir-belle-bien-dans-sa-peau (2)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Une séance photo à New York !! Cela a été un grand regret pour moi de n’avoir pas effectué de séance photo quand j’y suis allée avec mon conjoint l’an dernier. J’aurais bien voulu photographier un couple ou une famille dans les rues de cette ville, avoir un point de vue sur Manhattan depuis le pont de Brooklynn avec de beaux mariés devant… De manière générale, une séance photo de couple au bout du monde donc ! À bon entendeur…

photographe-boudoir-lille-idee-cadeau-mariage-se-sentir-belle-bien-dans-sa-peau (3)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire ?
Ouh la la, dure question !! J’ai énormément de bons souvenirs sur les séances photos comme sur les mariages, alors là comme ça, n’en choisir qu’un seul, ce serait vraiment compliqué !! J’aime quand je revois les anciens clients, pour faire de nouvelles séances : des mariés, qui ont un bébé, qui grandit, qui accueille à son tour un petit frère ou une petite soeur… D’année en année, je ne me lasse pas de les voir grandir, de faire des séances différentes à chaque fois. Je me souviens aussi du mariage civil que j’ai photographié à Istanbul où manque de chance il a plu toute la journée (alors qu’il ne pleut que 25 jours par an, et qu’on était en mai !!).

photographe-mariage-lille-reportage-photo-original-moderne-vivant-nord (2)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Floriane Caux, parce que depuis que j’ai commencé à m’intéresser aux photographes de mariage, c’est son travail qui m’intéresse le plus et qui est resté le plus constant. Elle a un univers bien à elle, très coloré et féérique, et en plus c’est une jeune femme super sympa et abordable. J’aimerais beaucoup la suivre un jour sur un mariage, mais elle est à Toulouse et moi à Lille, donc c’est un peu compliqué à organiser ^_^ .

photographe-mariage-lille-reportage-photo-original-moderne-vivant-nord (5)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Une question à laquelle tu aurais aimé répondre ?
Des projets pour la suite ?
J’aimerais donner des cours de photos (aux débutants pour commencer), ça fait un moment que ça me trotte dans la tête. Je vais bientôt commencer la photo pour les entreprises aussi (j’ai fait une formation à ce sujet le mois dernier, et ça m’a passionnée !). Et un projet à beaucoup plus long terme : j’aimerais écrire un livre photo un jour (des restes de mon rêve d’enfant de devenir écrivain), mais je n’ai pas encore trouvé le sujet (ni l’éditeur !!).

photographe-famille-nord-seance-photo-enfant-lille-naturelle-joyeuse-vivante (2)
Tous droits réservés à Aurore Degaigne

Merci Aurore.

Encore une fois un grand merci à Aurore pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez la retrouver:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de BonPlanPhoto, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Un commentaire

  1. très bon article, bien construit. J’observe qu’il y a beaucoup de femmes qui deviennent photographe, alors qu’il y a une vingtaine d’années, elles étaient peu nombreuses. Comment l’expliquez vous ?

Laisser un commentaire