A la rencontre d’Anne Landois-Favret

Aujourd’hui, partons à la rencontre d’Anne Landois-Favret, auteur-photographe depuis 2017 et membre du jury de notre concours photo SOLIDAIRE « Saisissez l’instant ». Anne a accepté de se prêter au jeu de mes questions et je vous propose donc d’en découvrir un peu plus sur cette photographe passionnée. Vous pouvez également retrouver son travail sur :

A la rencontre d’Anne Landois-Favret
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Bonjour Anne
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?
Je suis francilienne et passionnée par la photo depuis très longtemps. Je suis auteur-photographe depuis 2017, bien que je mène toujours une activité principale salariée. Je travaille dans une fédération sportive, c’est un monde très enrichissant. J’aime également tout un tas de choses comme me trouver en pleine nature, les animaux, le cinéma (surtout indépendant américain), les séries TV, le rock de manière générale, voyager ou bien encore lire et m’occuper de mon blog et je suis un peu « gameuse » sur les bords ! 😀
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret

Peux-tu nous raconter comment la photographie est entrée dans ta vie ?
J’ai commencé par photographier mes voyages scolaires, mes parents m’achetaient des appareils photos jetables, puis j’ai eu brièvement un appareil photo à moi (non jetable). Quelques années plus tard, j’ai eu un appareil photo numérique, un compact, qui m’a suivi dans tous mes voyages, balades et autres sorties. J’ai toujours aimé rapporter des souvenirs, essayer de cadrer, de composer. Vers 2011/2012, des amis venaient de s’équiper en reflex, j’ai eu l’occasion de tester leurs appareils et j’ai été conquise par ce que l’on pouvait faire avec comparé à un compact. J’ai donc sauté le pas, et là, je n’ai pas arrêté de prendre des photos (sûrement trop au début), j’expérimente, je teste, j’acquière quelques objectifs, dont un 35 mm, un macro et un téléobjectif. Depuis l’époque où j’ai eu un reflex, je n’ai pas arrêté de photographier, mon quotidien, mes voyages, etc …
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret

Quelles sont tes spécialités photographiques ?
J’adore photographie des bâtiments à l’architecture moderne, je crois que depuis que je suis petite, je vois tout en lignes et courbes, la géométrie guide presque toujours mon regard. J’aime bien photographier aussi l’espace urbain, pas spécialement les gens mais plus les lieux, le quotidien, les jeux de couleurs et de lignes que l’on peut trouver en ville. Je suis également une amoureuse de la nature, j’aime la photographier, et plus particulièrement les animaux. Je fais de temps en temps du paysage, mais je préfère avant tout en profiter en direct. J’aime également réaliser des reportages, il y en a d’ailleurs pas mal sur mon blog.
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret

Dans tout ton matériel photo, as tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux ?
J’adore mon ultra grand angle qui me sert beaucoup en architecture, urbain et voyages, j’aime cette impression de grandeur qu’il confère aux lieux, le fait que l’on se sente tout petit. Après je n’ai pas d’objet porte-bonheur.
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Sors-tu toujours accompagnée de ton appareil photo ?
Non pas tout le temps, c’est un reflex, quand je vais au travail, c’est compliqué, je prends le RER, il y a du monde, je n’ai ni envie de le casser ni envie d’attirer les convoitises. J’ai un second appareil, un petit hybride, je ne le prends pas tout le temps, mais quand j’ai envie de documenter mon quotidien dans les trains, je le prends. Il a d’ailleurs fait toutes les photos de mon projet « déraillement ».
Où puises-tu ton inspiration ?
Pour la partie architecture, je suis super fan d’Eric Forey et d’Eric Dufour, deux photographes doués et inspirés. Pour le reste, pas spécialement. Je ne pratique pas ce genre de photo mais j’aime beaucoup le travail de Sebastião Salgado.
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?
J’adore cette photo prise à Copenhague, le bâtiment, qui est très connu des photographes, est une belle oeuvre, les lignes et surtout les courbes sont superbes, c’est une belle matière pour un photographe d’architecture. J’étais en voyage au Danemark en 2018 et je n’avais pas prévu de prendre ce bâtiment en photo, je n’en connaissais même pas l’existence. Je suis tombée dessus par hasard et j’ai flashé.
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?
Photographier un des bâtiments que j’ai repéré, comme par exemple la « cheminée » dans le parc de Vulcania ou bien encore la gare de Liège-Guillemins, un sublime oeuvre de Calatrava, un grand architecte.

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser ?
J’aimerai tout d’abord avoir 100 % de mon temps dédié à la photo, comme cela j’aurai vraiment plus le temps de plancher sur des projets, je pourrais aller dans plusieurs capitales européennes et dénicher de superbes bâtiments. J’aimerai aussi partir dans des endroits assez sauvages, avec des guides expérimentés pour photographier certains animaux, mais cela devra obligatoirement se faire dans le respect de ceux-ci en étant le plus invisible possible (si cela est vraiment faisable ?).
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire ?
Il y a quelques mois, j’ai trouvé d’occasion un superbe téléobjectif (2.8), mais il n’a fait qu’une vraie séance. Un mois après, je le ressors, j’étais à un spectacle de rapaces et je n’ai pas vérifié son fonctionnement avant de partir, arrivée sur place, je m’apprête à prendre ma première photo et je constate que l’autofocus était mort. Sinon en très bons souvenirs, il y a ma formation photo à Londres, une très belle expérience humaine, j’y ai appris plein de choses et parcourir la capitale britannique a été un vrai plaisir. Sinon, en ce moment, je suis en train de prendre en photo les oiseaux dans mon jardin, les voir vaquer à leurs occupations est très plaisant, ce sont de beaux moments.

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu ?
Mickaël Bonnami, celui avec qui j’ai fait plusieurs formations photos, il est très sympa, très patient. Iil prend de très belles photos, il a sa vision des choses, il préfère la qualité à la quantité. Humainement, il est à l’écoute et toujours prêt à aider.
Tous droits réservés à Anne Landois-Favret
Un dernier mot ?
Merci de m’avoir proposé de faire partie du jury, j’espère que le concours remportera un franc succès. Si je n’avais qu’une chose à dire aux photographes, c’est d’être soi-même, de faire ce que vous aimez. Ne faites pas de photos pour avoir des « likes », même si c’est de prime abord « étrange », si cela vous plait, lancez-vous, parce que les meilleures photos sont celles que l’on fait en y croyant, quand cela vient de vous, pas de ce que les autres attendent de vous.
Merci Anne.

J’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail. Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Une réflexion sur “A la rencontre d’Anne Landois-Favret

  • 06/05/2020 à 12 h 10 min
    Permalien

    Merci beaucoup Anne pour ces beaux compliments !!!
    Une photographe à découvrir et à mon avis elle n’a pas fini de produire de belles photos. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.