A la rencontre d’Adeline Capon

Aujourd’hui, partons à la rencontre d’Adeline Capon, soigneuse en aquarium dans sa vie professionnelle, et photographe par passion dans sa vie privée. Adeline a accepté de se dévoiler un peu plus. Si vous voulez suivre son travail, vous pouvez la retrouver:

A la rencontre d’Adeline Capon

Bonjour Adeline,
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Originaire de basse Normandie, je suis tout d’abord une fille du bord de mer. C’est en 2007, que je pars vivre en Lorraine pour suivre mon conjoint. Photographe sur le tard car mon premier reflex est acheté en 2009 pour immortaliser les premiers moments de vie de nos jumeaux. Ce sont donc eux mes premiers sujets en photo !

Tous droits réservés à Adeline Capon
Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?

C’est suite à de belles rencontres avec des photographes passionnés que je commence la macrophotographie en 2013. Aujourd’hui, soigneuse en aquarium dans ma vie professionnelle, et photographe par passion dans ma vie privée, c’est avant tout une attirance pour la nature en général qui m’a conduite à la photographie. L’art et le créatif sont aussi des aspects très importants, et donnent tout son sens à la photographie. D’abord, le plaisir de la sortie puis vient le moment où il faut composer avec la lumière, le sujet et son environnement.

Tous droits réservés à Adeline Capon
Tu as une très grande expérience photographique, mais peux-tu nous raconter comment tout cela a commencé?

J’ai commencé la macro en cherchant à photographier les détails. Aujourd’hui, j’ai pris du recul avec le sujet, et je le trouve plus à son avantage dans son environnement.

Ainsi, la macrophotographie s’apparente plus pour moi à de la « proxiphotographie ». Très vite, j’ai privilégié l’approche artistique à la descriptive, avec des arrières plans fondus, une grande ouverture et des lumières douces.

Un aspect « aquarelle », voilà le mot choisi par un ami photographe pour définir mon style photographique, cela me convient parfaitement, c’est devenu ma signature…

Tous droits réservés à Adeline Capon
Quelles sont tes spécialités photographiques ?

J’ai une préférence pour les papillons et les libellules mais les insectes en général peuvent devenir de magnifiques sujets, si on a la chance de pouvoir les rencontrer dans les bonnes conditions. La photographie de très petits insectes comme les collemboles ou des moins connus comme les pseudo-scorpions sont des espèces très intéressantes à découvrir. La prise de vue est plus technique et nécessite des bagues allonges avec mon objectif. Je m’essaye à la photographie animalière, mais le manque de temps et de connaissance du terrain, me renvoie le plus souvent à la macro(proxi)photographie.

Tous droits réservés à Adeline Capon
Dans tout ton matériel photo, as-tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Je ne pense pas qu’il faut attendre grand-chose de la chance pour avoir une belle photo ! Même si parfois cela aide un peu.

Le plus précieux c’est la carte SD et la batterie de rechange.

Imagine que tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais tu ?

Le minimum, le reflex et mon objectif macro, mais c’est ma pratique en général, j’évite de m’encombrer avec trépied ou autres matériels. J’aime me sentir libre quand je pars faire de la photo.

Tous droits réservés à Adeline Capon
Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes?

J’en admire beaucoup, Bastien Riu pour ne citer que lui car j’aime beaucoup son style épuré et minimaliste.

Je pense qu’avec les réseaux sociaux on s’influence tous les uns les autres, des fois inconsciemment, on partage notre travail, et c’est une chance de pouvoir admirer celui des autres, mais l’idée ce n’est pas de se copier, on a chacun « sa patte ».

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

La photo qui m’a fait le « déclic » : c’est un azuré bleu sur une carotte sauvage. Le côté graphique de la courbe naturelle de la carotte et le papillon posé délicatement et un arrière-plan très fondu. J’ai pu tourner autour du sujet, très docile, ce qui m’a permis d’appréhender l’orientation de la lumière, et de la composition. Oui, c’est vraiment celle qui m’a donné le virus de la photo !

Tous droits réservés à Adeline Capon
Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Un renard ou un écureuil dans un décor de neige peut être, le printemps est encore loin…

Et pour cet été, j’aimerais voir des empuses, si j’ai l’occasion de descendre dans le sud.

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Partager un projet avec d’autres photographes, (voyages, expos, livres…) ce n’est pas vraiment une question d’argent mais plus de temps, mais j’ai ça en tête ! Et pourquoi pas pour une bonne cause tant qu’à faire !

Tous droits réservés à Adeline Capon
Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

La première rencontre avec un renard et le voir muloter, j’adore le goupil ! Et le pire, c’est celui d’entendre le tir du fusil venant d’un chasseur qui m’avait emboité le pas vers un champ fraichement moissonné.

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Hervé Jacqmin, qui je pense n’est pas méconnu dans la photographie animalière… Il y a beaucoup de poésie dans ses photos et une bonne connaissance de ses sujets. Vraiment à découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas encore !

Tous droits réservés à Adeline Capon
Un dernier mot?

Le Plaisir, c’est le mot magique ! Il faut savoir profiter des sorties et ne pas vouloir faire la plus belle photo à tout prix.

Et respecter la nature car elle nous offre beaucoup, même si ça va de soi !

Tous droits réservés à Adeline Capon
Merci Adeline

J’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail. Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.