Home » A la une » A la découverte de Thomas Vanderheyden

A la découverte de Thomas Vanderheyden

C’est la rentrée pour BonPlanPhoto et cette semaine, je vous emmène à la découverte de Thomas Vanderheyden, photographe amoureux de Dame Nature. Si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:

A la découverte de Thomas Vanderheyden

Bonjour Thomas,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Parisien de naissance et picard d’adoption, j’habite Pont Ste Maxence au pied de la forêt d’Halatte  (superbe forêt riche en faune et flore) se situant dans le parc naturel régional de l’Oise. J’ai 38 ans, marié à la plus belle femme du monde et heureux papa de 2 enfants.

Peux-tu nous raconter comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Avant la photo, j’ai toujours été passionné par les fleurs et les insectes. Petit je passais des journées entières à observer les insectes, cela m’a toujours fasciné. J’ai acquis mon 1er reflex en 2011 et ce n’est qu’en 2012 ou je me suis mis réellement à faire de la « macro » avec l’achat de mon objectif Tamron. J’ai appris énormément sur divers forums et aussi sur des groupes spécialisés sur Facebook à mes débuts, c’est d’ailleurs ici que j’ai pu me faire des ami(e)s et pas que des «contacts» qui m’ont pris sous leurs ailes en m’aidant sur la technique et les compositions.

Peux-tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

J’aime énormément le fait de voir le sujet dans son environnement, la vision « proxi » me satisfait le plus car je joue mieux avec les éléments naturels et  la lumière pour obtenir des bokehs comme je les aime. On va dire que c’est le côté artistique que je préfère au côté entomologique même si je m’efforce à mettre toujours un nom sur les fleurs où insectes que je photographie.

Sors- tu toujours accompagné de ton appareil photo ?

Pas forcément car je sors énormément en forêt pour me ressourcer et je dois dire que l’appareil photo m’est d’aucune utilité. La photo pour ma part n’est pas une finalité.

Imagines que tu dois partir 8 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais tu ?

Mon hybride qui me suit depuis 2ans, un grand angle pour les paysages et mon samyang 135F2 avec lequel je réalise 95 % de mes proxi-photographies.

Où puises-tu ton inspiration ?

La Nature, je répète la Nature c’est elle qui m’inspire, mais à mes débuts certains photographes ont eu une influence sur mon style photographique, Christian Hoffner pour la beauté et la pureté de ses photos ainsi que Jérôme Chilard pour la poésie de ses bokehs et sa passion pour les orchidées.

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Pas évident de choisir une photo parmi tant d’autres, mais cette année j’ai beaucoup aimé celle que je nomme  « La révérence » car tous les éléments que j’apprécie dans une proxi-photographie s’y trouvent: un bokeh texturé, des teintes et un sujet si beau et délicat que l’anémone pulsatile. Tous les ans c’est toujours un émerveillement d’aller à leurs rencontres et le plus dingue dans tout ça c’est qu’à chaque fois je compose mes photos différemment.

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Pour être franc, je ne me suis pas fixé de but ou de photo précise à réaliser, je fais de la photo pour me faire plaisir et à l’instinct. Mais, je rêve de photographier le sabot de vénus, je trouve cette orchidée magnifique ! Par contre, je voyage de plus en plus et partique des stages randos-photo dans lesquels je peux profiter à 100% de la nature tout en faisant de la photo.

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Depuis 1 an, je suis émerveillé par les photographes natures de paysages qui nous font découvrir notre pays et le reste de la terre sous un autre regard, je suis émerveillé par la Montagne, elle me fascine tout simplement.

Si j’avais un crédit illimité ce serait donc pour partir faire un reportage sur les paysages de la Nouvelle Zélande ou du KamtchatKa, ce sont des lieux où je rêverais y poser mes pieds où la force des flemmes côtoient celle des eaux.

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Mes meilleurs souvenirs sont ceux où quand je cherchais à mes débuts des informations sur les orchidées sauvages sur des magazines et internet et que j’arrivais à trouver les « spots » une fois sur place j’étais comme un gosse ! Plus récemment, en compagnie de Fabien Dal Vecchio lors d’un séjour rando-photo en Haute Ubaye (Alpes du Sud), où quand tu es à plus de 2500 m d’altitude et que tu vois cette nature, cette neige donnant naissance au cours d’eau, ces lumières du soir révélant les sommets, des moments gravés à jamais au plus profond de moi.

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu? 

La pratique de la maco-proxi photographie s’est démocratisée de façon exponentielle ces derniers temps, beaucoup talentueux photographes ont fait leur apparition. Ce n’est pas forcément un jeune, mais Emmanuel Graindépice avec qui j’ai fait un festival photo sera vous faire rêver avec ses magnifiques clichés d’odonates, il est très doué dans ce domaine et je ne me lasse pas de voir ses nouveaux clichés

Un dernier mot?

Se faire plaisir avant tout, savoir profiter de la nature et faire passer un message de protection par la photo avant de vouloir être le «photographe connu».

Merci Thomas

Encore une fois un grand merci à Thomas pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire